Les rayons différés d'une étoile
     
Les rayons différés d'une étoile
Dans les années 1900, Marguerite photographie les moments heureux qu'elle partage avec sa famille. Plus d'un siècle nous sépare ces instants à jamais évanouis. Ces photographies, oubliées puis retrouvées, sont comme les rayons différés d'une étoile. Elles portent jusqu'à nous, grâce à la magie de l'émulsion chimique qui a fixé la lumière de l'instant sur une plaque de verre, la vie de ces personnages depuis longtemps disparus. Pourtant derrière la force de ces visages qui nous regardent, le lent effacement de l'image est à l'oeuvre, rappelant la fragilité de la mémoire et des souvenirs.
Top